Actualités

Création d'entreprise en 10 étapes

Création d’entreprise

Lors de la création d’une entreprise, il convient de respecter plusieurs étapes afin de mettre toutes les chances de son côté dans la réussite de son projet professionnel.

Réaliser une étude de marché

L’étude de marché est une étape importante. En effet, elle va permettre de déterminer la possibilité à l’entreprise d’entrer sur le marché ou pas en observant les grandes tendances du marché. Est-ce plutôt un marché qui est ouvert, ce qui signifie qu’il y a peu de concurrence ou est-ce plutôt un marché qui est fermé où il est très difficile de s’intégrer ? L’entreprise doit également estimer son chiffre d’affaires potentiel. Il est nécessaire aussi de chiffrer le budget nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise coûts de production, de commercialisation etc …).

Trouver un local

L’emplacement du local va dépendre de l’activité de l’entreprise. L’entrepreneur devra choisir son emplacement en prenant en compte différents facteurs tels que la présence ou non de concurrents dans le secteur, les moyens d’accessibilité (transports en commun, parking …), la taille du local etc …

Réaliser un business plan et trouver un financement

Le porteur de projet doit déterminer les besoins matériels, humains et financiers relatifs à son projet d’entreprenariat. Pour ce faire il devra rédiger un business plan et un prévisionnel financier.

Cette étape permet de déterminer la rentabilité du projet et de limiter le risque d’échec.

En cas de besoins financiers, l’entrepreneur va évaluer les différents types de possibilité de financement tels que l’épargne personnelle, l’emprunt bancaire, aides, subventions, primes etc … Le porteur de projet pourra faire le tour des banques lui-même ou faire appel à un courtier spécialisé en financement des entreprises.

Choisir son statut juridique

Pour choisir son statut juridique, il y a de nombreux éléments à prendre en compte. En effet, le statut juridique de l’entreprise va dépendre de la nature de l’activité de l’entreprise, de la volonté de l’entrepreneur de s’associer ou non, de la protection patrimoniale. En effet, l’entrepreneur doit déterminer s’il souhaite impliquer son patrimoine dans l’activité de l’entreprise au risque que ceux-ci soient saisis en cas de difficulté de l’entreprise ou bien ne pas impliquer ses biens personnels et ainsi les protéger.
Par ailleurs, l’entrepreneur doit déterminer le fonctionnement de l’entreprise, le régime social du dirigeant et le régime fiscal de l’entreprise et de l’entrepreneur.

Déposer les fonds en banque

L’entrepreneur doit choisir une banque pour ouvrir un compte pour y déposer les fonds. Le compte sera spécialement dédié à l’activité de l’entreprise et la banque remettra au porteur de projet une attestation nécessaire à l’immatriculation de l’entreprise.

Rédiger et signer les statuts

Une fois que les statuts sont rédigés par écrit, ils doivent être établis par un acte notarié ou bien sous seing privé et signés par tous les associés / actionnaires.

Publier une annonce légale

Lors de sa création, l’entreprise a l’obligation de publier un avis dans un journal d’annonces légales.

Déposer son dossier auprès du Greffe

Il est nécessaire de déposer son dossier auprès du greffe afin d’obtenir une immatriculation et d’être enregistré en tant que société. Le Greffe du Tribunal de Commerce enverra un extrait KBIS une fois le dossier accepté.

Enregistrer les statuts auprès des impôts

Une fois les statuts signés, ils doivent être enregistrés auprès du service des impôts des entreprises.

Trouver les premiers clients

Enfin, l’entrepreneur devra mettre des actions en terme de commercialisation afin de trouver des clients. Pour cela, il peux mettre en place des actions de prospection par boîtes aux lettre, téléphone, street marketing, jeux concours etc … La stratégie de communication est également très importante pour attirer le maximum de clients.