Actualités

Choix franchise : Les étapes préalables au choix de reprise d'une franchise

Choix franchise : quel franchiseur ?

Choix franchise : Trouver une activité indépendante, exercer un métier en créant sa propre franchise, des milliers de personnes en rêvent quand d’autres franchissent le pas. Mais ouvrir une franchise n’est pas toujours une mince affaire, car les aspects juridiques, administratifs et financiers peuvent facilement rebuter toute velléité.
Alors qu’en est-il ? Comment choix d’une franchise ? Quelles sont les différentes étapes pour y parvenir ?

Définition de la franchise

Tout d’abord, il faut définir la franchise : une entreprise existante accorde à une autre entreprise le droit de commercialiser ses produit sou ses services à la condition que le franchisé respecte le concept initial.

L’avantage majeur est que le franchisé bénéficie de toute l’expérience que le franchiseur a acquise et développée sans avoir à dépenser des coûts exorbitants en recherche et développement, ni même pour sa communication puisqu’elle existe d’ores et déjà.

Le franchisé va exploiter par conséquent une image de marque, un savoir-faire et la notoriété de l’enseigne franchisée.

En termes de création d’entreprise, la franchise paraît être une formule idéale mais il est important de respecter et de veiller aux étapes préliminaires pour y parvenir.

Le parcours d’ouverture d’une franchise peut ressembler à un parcours d’obstacles comme l’est la création d’entreprise mais en suivant quelques conseils au préalable, tout se déroule bien.

Réaliser un bilan personnel

D’abord, il faut réaliser un bilan personnel et professionnel. Cette phase d’introspection est nécessaire pour savoir où l’on va mettre les pieds et pour voir si les objectifs professionnels sont compatibles avec la vie personnelle par exemple.
Savoir pourquoi on désire ouvrir une franchise aide à déterminer ses atouts, ses faiblesses, à connaître son savoir-faire.

Avoir une franchise, c’est aussi passer dans un autre statut, celui de chef d’entreprise et cela requiert des compétences peut-être une formation. Quoiqu’il arrive, cela s’accompagne de quelques bouleversements qu’il est bon d’anticiper.

Ensuite, un critère important démure l’apport financier : doit-on en disposer ? le cas échéant, quel est le minimum ? Doit-on faire des emprunts et quels sont-ils ? Existe-t-il des aides institutionnelles ou associatives ? Certaines enseignes peuvent ne pas demander d’apport personnel quand d’autres vont exiger une contrepartie (droits d’entrée, royalties, redevance publicitaire, etc.). A partir de tous ces éléments, le futur franchisé peut désormais dessiner un budget à moyen à investir.

Quels franchiseurs ?

L’identité du franchiseur est un point de départ incontournable. Cette étape peut s’appuyer d’une vérification sur des sites tels que http://www.societe.com ou http://www.infogreffe.fr. Vérifier l’identité du franchiseur consiste pour le franchisé à vérifier la solidité du réseau et sa crédibilité sur son marché : Quelle est l’activité précise de la franchise sélectionnée ? Quelle est l’ancienneté de cette franchise ? Quel est le parcours personnel du franchiseur ?

La 3e étape consiste à déterminer son secteur d’activité et pour cela, autant choisir un domaine dans lequel on peut assouvir sa passion et devenir en même temps son propre patron.
L’étape suivant est une étape délicate mais essentielle puisqu’il faut sélectionner un ou plusieurs franchiseurs, savoir les identifier, glaner des informations sur Internet et les salons professionnels mais aussi dans les revues de presse.

Les autres étapes

Une autre étape décisive est la construction d’un business plan (BP) ou plan d’affaire : en réalisant ce BP, cela permet d’évaluer la faisabilité du projet et de peser ses chances de retour sur investissement (on parle de ROI ‘Return On Investissment’). Le plan d’affaire comprend différentes parties dont un plan de développement et les prévisions financières sur 3 ou 5 ans mais aussi une étude de marché, un compte prévisionnel, les éventuelles charges, le remboursement à assurer, les bénéfices à dégager, etc.

Les deux dernières étapes sont le choix de l’emplacement du local et celui du statut juridique : pour ce dernier aspect, il est recommandé de faire appel à un expert-comptable.

Enfin, avant de se lancer, il faut s’engager dans un réseau de franchise et signer le fameux contrat de franchise. Ce document est primordial car il engage le franchisé à respecter un certain nombre d’obligations envers le franchiseur et réciproquement.

 

 

Leave a Comment

Your email address will not be published.